Loading

Qu’est-ce qu’une hernie discale?

On retrouve les disques entre les vertèbres.  Constitués d’un anneau et d’un noyau pulpeux, ils assurent la mobilité vertébrale tout en agissant comme de petits coussins amortisseurs. Les disques créent aussi l’espace nécessaire entre les vertèbres pour qu’aucune pression ne soit exercée sur les racines nerveuses qui en émergent. 

L’hernie discale se produit lorsque le disque est blessé voir déchiré. Sous le poids du corps et des gestes répétés, le noyau se faufile à travers les fissures et émerge hors de l’anneau. Le disque s’affaisse et se déshydrate. L’affaissement discal, le bombement et/ou l’hernie compriment et irritent les racines nerveuses entraînant de la douleur, des engourdissements, des faiblesses musculaires et même une perte de sensibilité au toucher.

Les hernies discales se manifestent le plus souvent au bas du dos et plus particulièrement à L4-L5 et L5-S1 (1).  En plus d’occasionner un mal de dos intense, l’hernie lombaire provoque souvent une douleur le long du nerf sciatique. Le cou est aussi vulnérable aux hernies discales.  L’hernie cervicale survient le plus souvent à la base du cou.  La douleur est aussi ressentie à l’épaule, au bras et à la main et s’accompagne d’engourdissements à un ou quelques doigts, d’une perte de force au bras et de préhension à la main et d’une sensibilité altérée au toucher.  Peu importe la région affectée, la douleur est difficilement soutenable et s’associe à une sévère limitation de mouvements.

Après un seul traitement de décompression, la douleur s’est atténuée significativement

La résonnance magnétique a confirmé ce que je craignais: hernie discale lombaire. La douleur que je ressentais quand je me redressais, et surtout après avoir été assis longtemps, était comme me faire planter un couteau en arrière de la cuisse. Après seulement un premier traitement de décompression, la douleur s’est atténuée de manière significative. Puis la douleur a continué à s’estomper graduellement à chaque traitement. Aujourd’hui je suis ravi de dire que je n’ai aucune séquelle et que je peux continuer mes activités sportives sans restrictions.

-Joseph, ingénieur, 37 ans

Une solution efficace!

La décompression neurovertébrale crée une pression négative à l’intérieur du disque qui optimise la guérison des disques blessés, facilite leur réhydratation et améliore leur absorption en nutriments et en oxygène. Dans certains cas, la décompression peut même aider le noyau hernié à revenir au centre du disque, soulageant, par la même occasion, le nerf comprimé et la douleur associée. 

Chez Chiroposture Montréal, nos docteurs en chiropratique utilisent la technologie de décompression neurovertébrale SpineMED®, une thérapie sans chirurgie ni médicaments des plus efficaces pour soulager les symptômes provoqués par les hernies discales lombaires et cervicales. 

Des soins chiropratiques adaptés

Si vos problèmes discaux sont la conséquence d’une mauvaise posture, nos chiropraticiens aideront à réduire la pression indue aux disques en corrigeant votre posture et en redonnant à votre colonne des courbures physiologiques saines. Une des techniques ayant le plus de succès à restaurer la lordose du bas du dos est la traction lombaire développée par Chiropractic BioPhysics (CBP®). ( 2)  Par cette méthode,  il a été démontré qu’il était possible non seulement de corriger l’alignement lombaire mais aussi de réduire la douleur au bas du dos et de normaliser la fonction nerveuse. (3-5)

C’est grâce à un examen approfondi comprenant des tests orthopédiques, chiropratiques, neurologiques et radiologiques, que votre chiropraticien déterminera la nature de votre condition et qu’il vous conseillera quant aux soins les plus appropriés. Dans certains cas, il vous suggèrera même d’avoir recours à une imagerie spécialisée tel une Imagerie par Résonnance Magnétique (IRM) pour mieux vous conseiller.

Que ce soit par des soins chiropratiques adaptés et/ou par la décompression neuro-vertébrale, nos chiropraticiens feront tout pour rétablir la bonne fonction de votre colonne vertébrale et pour soulager votre douleur de manière sécuritaire. Afin d’éviter des récidives, des soins de maintien peuvent vous être proposés.

1.Keith L. Moore, Anne M.R. Agur ; in collaboration with and with content provided by Arthur F. Dalley II ; with the expertise of medical illustrator Valerie Oxorn and the developmental assistance of Marion E. Moore, Essential clinical anatomy, Baltimore, MD, Lippincott Williams & Wilkins, 2007, 286 p. (ISBN 0-7817-6274-X)
2. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12422330
3. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23640324
4. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22632584
5. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22684211

Nous joindre

Vous aimeriez savoir comment la chiropratique peut vous aider?

Écrivez-nous!