Loading

L’arthrose à la colonne vertébrale se manifeste par une dégénérescence des articulations et des disques.

Bien qu’on observe une réduction de la tonicité, de l’élasticité et de la hauteur vertébrale avec l’âge, l’arthrose au dos n’est pas seulement due au vieillissement. Elle peut être de nature mécanique, c’est-à-dire être la conséquence d’une mauvaise posture ou de gestes répétitifs.  La colonne désaxée subit alors des pressions indues sur certaines articulations causant leur détérioration anormale et prématurée.  L’arthrose peut aussi survenir à un segment vertébral ayant été fragilisé par un ou des traumatismes.   

L’usure déshydrate les disques.  Ceux-ci s’amincissent rapetissant ainsi les petits trous entre les vertèbres qui laissent passer les nerfs rachidiens risquant de les comprimer. Les disques abîmés ne sont plus capables d’agir comme de petits coussins amortisseurs et sont plus susceptibles aux hernies discales. Les forces qui ne sont plus absorbées par les disques sont redirigées vers les plateaux vertébraux adjacents. Au fil du temps, ces derniers se déforment sous la pression et s’élargissent créant des excroissances osseuses nommées ostéophytes. Le contact direct de certaines facettes articulaires peut entraîner une inflammation à la colonne vertébrale et de la douleur au dos, en plus de créer une limitation considérable des mouvements spinaux.  Lorsque les ostéophytes sont importants, ils peuvent même obstruer les foramen intervertébraux et comprimer une ou des racines nerveuses.

L’arthrose cervicale pourrait alors provoquer une douleur au cou, des engourdissements au bras, une faiblesse musculaire à l’épaule ou à la main et même une perte de sensibilité au toucher le long du nerf affecté. Certaines personnes souffrent même de maux de tête et de migraines conséquemment à l’arthrose au cou. L’arthrose lombaire quant à elle pourrait occasionner de la douleur au dos ou encore des symptômes associés au nerf sciatique ou à une irritation des facettes articulaires (syndrome facettaire).

arthrose

Soulager les douleurs et ralentir la progression

Les soins chiropratiques améliorent le fonctionnement des articulations touchées par l’arthrose, diminuent la raideur et soulagent les douleurs associées.  Nos chiropraticiens sont également formés en remodelage postural façon Chiropractic Biophysics et peuvent vous aider à retrouver un alignement vertébral idéal afin d’encourager une meilleure répartition des forces appliquées aux articulations et ainsi, si possible, ralentir le processus de détérioration par arthrose.

AvantAprès


Voici le cou d’un homme de 51 ans qui souffrait de maux de cou associés à de l’arthrose modérée (encerclé bleu), une mauvaise posture de la tête (projetée antérieurement de 28mm) et une perte de courbure cervicale (lordose).


Après quelques semaines, il n’a plus eu mal au cou. Cinq ans plus tard, la correction posturale à son cou reste intacte et l’arthrose n’a pas progressé.

J’avais de grosses douleurs articulaires et arthritiques

Je pratique la course à pied intensivement et j’avais de grosses douleurs articulaires et arthritiques (je souffre de spondylarthrite ankylosante). J’ai tenté ma chance en chiropratique. Lors de mon évaluation (qui semblait assez problématique pour un jeune corps de 32 ans) je me suis rendu compte que j’avais une bien mauvaise posture. Assidument chaque semaine, je me suis présentée pour un soin chiropratique personnalisé afin d’améliorer ma posture générale. Aujourd’hui, je peux vous dire que je n’ai effectivement plus aucune douleur articulaire et ce, même si j’ai augmenté l’intensité de mon entrainement. Je suis pleine d’énergie, je ne suis jamais malade, je n’ai plus aucune crise d’arthrite! De plus, j’ai amélioré considérablement mon rendement lors de mes courses et mon entrainement. J’ai aussi effectivement amélioré ma posture générale, rayons X à l’appui. Je n’ai peut-être pas fait le voyage dont de rêvait cette année mais voilà de loin le meilleur investissement que j’ai fait jusqu’à maintenant. Je remercie infiniment toute l’équipe de la clinique de m’avoir convaincue des bienfaits de la chiropratique. J’avoue être moi-même surprise de mes qualifications à la course. Je sais qu’elles sont dues à mes efforts mais je suis convaincue qu’elles y sont en grosse partie à cause de mes soins chiropratiques. J’ai 33 ans aujourd’hui et je veux vous dire que jamais je ne me suis sentie aussi vivante et en bonne santé.

– Cyndie, 34 ans 

Si l’arthrose est trop sévère

Si vous souffrez d’arthrose sévère, il est possible que les soins chiropratiques usuels ne soient pas indiqués.  Chez Chiroposture Montréal, votre docteur en chiropratique pourra déterminer la meilleure approche pour vous soulager de manière sécuritaire.  Pour ce faire, il est possible qu’il vous propose des soins de soulagement par décompression neurovertébrale.  L’objectif thérapeutique de cette approche est de supporter la régénérescence des disques et, autant que possible, d’en retrouver la hauteur perdue. Ceux qui souffrent d’arthrose au cou ou au bas du dos pourront aussi jouir des bienfaits de cette approche, puisqu’en retrouvant une certaine hauteur discale, il est possible de freiner la détérioration du cartilage et en favoriser une récupération partielle.

Nous joindre

Vous aimeriez savoir comment la chiropratique peut vous aider?

Écrivez-nous!