Loading

Est-ce bien une sciatique?

La douleur au nerf sciatique est vive et s’étend à la fesse, à la cuisse, et parfois même à la jambe et au pied.  La névralgie peut se manifester telle une douleur aiguë, lancinante, ou encore comme une brûlure. Elle s’accompagne fréquemment d’engourdissements ou de picotements. La sciatique se manifeste généralement d’un seul côté du corps.  Selon la gravité de l’atteinte neurologique, certains témoignent d’une faiblesse à la jambe, au pied ou aux orteils et même d’une perte de sensibilité au toucher à l’endroit de la douleur.  Le trajet douloureux et les symptômes peuvent varier selon la racine nerveuse impliquée.  Se pencher, soulever des objets, éternuer, tousser, aller à la selle aggravent la douleur. La sciatalgie est souvent incapacitante, difficile à supporter et peut durer plusieurs semaines.

Pour marcher un coin de rue, je devais m’asseoir 3 fois!

J’ai 35 ans et j’ai toujours été très actif. J’ai un métier qui me demande parfois de tenir de lourds objets durant une période prolongée.   Je faisais du sport régulièrement, vélo, course et gym.  Je suis aussi un adepte de la planche à neige depuis plus de 20 ans.

Il y a un an j’ai commencé à avoir mal à la jambe, des fourmis dans le mollet et dans le pied. J’avais très mal au bas du dos quand je passais de la position assise à debout et vice versa.

Je me suis rendu au point où, pour marcher un seul coin de rue, je devais m’asseoir 3 fois, ressentant une grande sensation de brûlure dans la cheville, le mollet et le pied.

Impossible de faire l’épicerie, de faire du sport et de jouer avec ma petite fille. Le mal brimait autant ma vie professionnelle que personnelle et devenait très irritant physiquement et émotionnellement.

J’ai essayé plusieurs traitements d’ostéo, d’acupuncture, d’anti-inflammatoires, de relaxants musculaires, de morphine…etc. À chaque fois les résultats n’étaient qu’un soulagement temporaire de la douleur. Je me suis assis avec Pascale pour bien évaluer mes besoins et trouver une solution.

Après 3 semaines de décompressions combinées avec les ajustements le résultat est indéniable. Un retour à la normale au-dessus de 80%. J’ai pu retrouver une qualité de vie, recommencer à travailler et progressivement reprendre des activités physiques. Yeah!’

– Mathieu, Directeur Photo en cinéma

Les causes

Le nerf sciatique est formé de plusieurs racines nerveuses (L4-S3) qui partent du bas du dos et cheminent jusqu’au pied. La douleur sciatique survient généralement lorsque le nerf ou l’une de ces racines nerveuses qui le composent sont comprimés ou irrités.  L’hernie discale est l’origine la plus courante de la douleur au nerf sciatique.  Le plus souvent, les blessures aux disques sont elles-mêmes la conséquence de mouvements répétés (des torsions) ou de mauvaises postures soutenues.  La douleur peut aussi survenir suite à un entraînement inadéquat, une posture assise prolongée, un faux mouvement, une entorse lombaire, le soulèvement de lourdes charges, la grossesse, l’obésité, une chute ou un accident. Tous ces traumatismes entraînent un désalignement ainsi qu’une perte de mobilité vertébrale.  Ces désordres biomécaniques compriment et irritent le nerf sciatique créant la radiculopathie.

Comment y remédier?

La chiropratique peut restaurer l’alignement, la mobilité vertébrale et pelvienne permettant ainsi de soulager efficacement la douleur sciatique.  La correction de la posture et de l’alignement physiologique de la colonne, façon CBP®, la déchargera des pressions indues qu’elle subit et aidera ainsi à maintenir l’intégrité des structures de soutien tels que les ligaments et les disques.  Par le redressement des courbures vertébrales et de la posture, les soins chiropratiques contribueront à prévenir les récidives et, si possible, à éviter les séquelles permanentes.  Nos docteurs en chiropratique sont formés à effectuer les examens diagnostiques, orthopédiques et neurologiques, appropriés, afin de déterminer la véritable nature de votre condition et vous fournir des soins sécuritaires et adaptés à votre état. 

La chirurgie n’est peut-être pas votre seule option!

Certains dommages aux disques sont trop sévères et nécessitent des soins par la décompression neurovertébrale ou décompression discale.  Celle-ci vise à diminuer la pression intra-discale afin de favoriser un meilleur pompage nutritionnel et d’optimiser ainsi la guérison des disques atteints. La thérapie par décompression peut aider l’hernie discale à se résorber et à revenir au centre du disque soulageant ainsi la pression exercée sur le nerf comprimé et apaisant la douleur sciatique associée. 

Dans certains cas où l’arthrose au dos est trop importante, les disques intervertébraux sont tellement affaissés que les trous qui laissent passer les nerfs sont écrasés provoquant les symptômes associés au nerf sciatique.  La décompression neurovertébrale permettra alors de redonner une certaine hauteur au disque et libérera en partie la pression exercée sur les racines nerveuses et soulagera ainsi la sciatalgie.   

Chez Chiroposture Montréal, nos docteurs en chiropratique utilisent le tout dernier cri en matière de table de décompression neurovertébrale SpineMED®. Ils sont formés pour déterminer si vous êtes bon candidat pour ce type de thérapie.  Nos chiropraticiens expérimentés s’assureront que vous puissiez retirer le maximum de bénéfices de ce soin, pour que vous puissiez obtenir un soulagement efficace et durable.

Nous joindre

Vous aimeriez savoir comment la chiropratique peut vous aider?

Écrivez-nous!