Loading

L’asymétrie des membres inférieurs peut être fonctionnelle ou structurelle.

Asymétrie fonctionnelle

On parle d’asymétrie fonctionnelle quand on observe les signes physiques d’une jambe courte anatomique mais que les jambes sont en réalité d’égale longueur. Plusieurs conditions peuvent entraîner cette dysfonction: une scoliose, un trouble de la posture, une contracture musculaire, etc.

Asymétrie structurelle

On retrouve une asymétrie structurelle lorsqu’une jambe est plus courte anatomiquement, c’est-à-dire qu’il y a une différence réelle dans la longueur des tibias et/ou des fémurs.  Cette inégalité peut être congénitale ou, à titre d’exemple, provenir d’une ancienne fracture (ou chirurgie) mal guérie. L’asymétrie structurelle peut également être causée par une obliquité pelvienne.

J’avais vu tellement d’experts…

Je dois avouer que vous m’avez carrément sauvé la vie, Docteure Dion m’a redonné une qualité de vie que j’avais perdue depuis des années, j’avais vu tellement d’experts mais il n’y a qu’elle qui a détecté ma jambe plus courte, je vous dois beaucoup.

-Guy H.

Quels sont les signes?

On remarque une asymétrie structurelle ou fonctionnelle des membres inférieurs par une démarche compensée: un balancement des bras atypique, un déhanchement exagéré et une foulée plus longue d’un côté. La différence peut même être suffisamment marquée pour qu’on aperçoive l’obliquité du bassin à l’oeil nu. L’arche du pied de la jambe longue est souvent plus affaissée. Dans la vie courante, on peut constater qu’une de nos semelles est davantage usée que l’autre. Certaines personnes, sans y avoir porté attention, raccourcissent systématiquement une des jambes d’un nouveau pantalon.

Quels sont les effets néfastes d’une asymétrie fonctionnelle ou structurelle sur la santé?

Peu importe l’origine de l’asymétrie, elle impose un stress biomécanique considérable sur les articulations du bas du corps et entraîne leur dégénérescence accélérée occasionnant de l’arthrose tant au bas du dos, qu’à la hanche, au genou, à la cheville et au pied. Bien que l’asymétrie est fréquemment associée à la douleur au bas dos, elle peut provoquer d’autres symptômes compensatoires tels que des maux de tête, des bursites à la hanche, des syndromes fémoro-patellaires, des tendinites de la bandelette ilio-tibiale, des douleurs entre les omoplates, des fasciites plantaires, des troubles de la mâchoire, etc.

Jambe courte et colonne croche

“Étant née avec une jambe plus courte que l’autre de 18 mm, j’avais toujours la colonne croche. J’ai arrêté deux fois de marcher. Avec une élévation dans mon soulier et des traitements de chiropratiques, tout est rentré dans l’ordre. Fini les douleurs. La même chose est arrivée avec mes enfants. C’est merveilleux !”

– Marie-Paule, 75 ans

Quelles sont les modalités de traitements?

S’il s’agit d’une asymétrie fonctionnelle, nos chiropraticiens vous proposeront:

1. Des soins chiropratiques adaptés, ajustements chiropratiques, afin de restaurer la mobilité du bassin, de la colonne et des membres inférieurs. Ces soins permettront de réduire l’inflammation et l’irritation au bassin, à la colonne, aux hanches, aux genoux, aux chevilles et aux articulations des pieds. Les douleurs et symptômes associés au débalancement seront ainsi soulagés. Les muscles seront plus détendus rendant plus fluide la mécanique de la marche.

2. Une correction de la posture personnalisée qui favorisera le repositionnement du corps et du bassin dans un alignement plus optimal. Ce qui soulagera de pressions indues la colonne lombaire, le bassin, les hanches, les genoux, les chevilles et les pieds et possiblement freinera leur dégénérescence par l’arthrose.

Dans le cas d’une asymétrie structurelle, si la différence est significative, nos chiropraticiens vous proposeront une élévation du côté inférieur de l’obliquité pelvienne ou du membre inférieur (jambe courte). Selon votre condition, votre posture, le positionnement de votre bassin, la présence de blessures discales ou de scoliose, votre docteur en chiropratique vous suggérera le port d’une talonnette, d’une semelle complète ou vous dirigera vers un autre professionnel tel qu’un podiatre ou un orthésiste qui évaluera le besoin d’orthèses correctrices. Comme il n’est pas possible de corriger l’asymétrie à 100%, il est important de s’assurer de la hauteur adéquate de l’élévation. Nos chiropraticiens valident la bonne hauteur d’une élévation compensatoire par des tests effectués à l’aide d’un scoliomètre et parfois même à l’aide d’une radiographie.

Chez Chiroposture Montréal, nos chiropraticiens collaborent quotidiennement avec plusieurs podiatres et orthésistes. Ils les supportent à choisir l’élévation adéquate pour corriger certaines asymétries sans qu’il n’y ait atteinte à la santé vertébrale. Inversement, notre travail de correction posturale ne pourrait s’effectuer sans une saine biomécanique des pieds.

Nous joindre

Vous aimeriez savoir comment la chiropratique peut vous aider?

Écrivez-nous!